Version Française Sept Merveilles du Monde.com
English Verion

 

La Tour
CN


L'empire State Building



L’Empire State Building est un gratte-ciel situé sur l’île de Manhattan, dans le quartier de Midtown, à New York.

Inauguré le 1er mai 1931, il mesure 381 mètres (443,2 m avec l’antenne) et compte 102 étages. Il était le plus grand immeuble de New York depuis les attentats contre les tours jumelles et le troisième du continent américain. L'Empire State Building a été pendant des décennies le plus haut immeuble du monde. Il tire son nom du surnom de l’État de New York, The Empire State.

L'Empire State Building est un immeuble caractéristique de la skyline new yorkaise, et compte parmi les symboles les plus célèbres de New York.
Au 86e étage, un observatoire ouvert au public offre une vue panoramique impressionnante sur New York.

L'empire State Building

Drapeau USA

L'Histoire d'un Chantier Gigantesque

Les plans de l’Empire State Building ont été réalisés par la compagnie d’architectes Shreve, Lamb and Harmon.

Les plans furent achevés en l’espace de deux semaines. La construction fut placée sous la direction de Starrett Brothers and Eken. Le coût total du projet s’éleva à 40 948 900 $, mais, du fait du krach boursier de 1929, la valeur de bâtiment ne dépassa pas 24 718 000 $, c’est-à-dire un peu plus de la moitié du budget initial.

Les travaux débutèrent en mars 1930. Jusqu’à 3 400 ouvriers pouvaient travailler en même temps, essentiellement des immigrés européens et des ouvriers mohawks. Les sky boys devaient assembler les différents composants de l’armature métallique de l’immeuble, à plusieurs centaines de mètres du sol, et souvent sans la moindre protection. Il nous reste de nombreuses images de ces ouvriers, notamment plusieurs photographies sur lesquelles on les voit déjeuner, assis sur des poutres, au-dessus du vide. Selon un rapport officiel, cinq ouvriers trouvèrent la mort durant la construction, et ce chiffre ne comprenait étonnamment aucun sky boy, qui étaient pourtant les ouvriers qui prenaient le plus de risques. La construction évolua au rythme de quatre étages et demi par semaine.

L’immeuble ouvrit ses portes le 1ermai 1931. La construction dura un an et quarante-cinq jours, il a ainsi été achevé avant la date prévue. C’est le président Herbert Hoover qui inaugura le bâtiment en actionnant l’éclairage de l’immeuble en pressant un bouton depuis Washington.

Le bâtiment ouvrit au moment de la Grande Dépression et la moitié des bureaux étaient vides faute de locataires. Le bâtiment coûtait plus d’argent qu’il n’en rapportait et ne devint rentable en 1950.

 

Caractéristiques

L’Empire State Building culmine à 381 mètres, 443 mètres avec l’antenne située au sommet. Il a été le plus haut bâtiment de New York de 1931 à 1973, date de l’inauguration des tours jumelles du World Trade Center et de 2001 (attentats du 11 septembre) au 30 avril 2012 avec la construction du One World Trade Center (dont la structure, bien qu’encore inachevée s'élève déjà à 387 mètres).

On considère souvent que l’Empire State Building possède 102 étages, alors qu’en réalité, seuls 85 étages sont occupés par des bureaux. Le 86e est réservé à l’observatoire (qui offre un panorama unique à 360°) et les seize autres « étages » constituent la flèche de l’immeuble, qui soutient l’antenne, au sommet du gratte-ciel. L’Empire State Building est le premier bâtiment à avoir dépassé les cent étages.

Contrairement à de nombreux gratte-ciel modernes, l’Empire State Building présente une façade assez classique, et une forme très conventionnelle, sans courbes dans un style art déco. Très richement décoré, majoritairement en marbre, le hall de l’Empire State Building est assez similaire à celui du Chrysler Building.

Un Symbole de New York

L’Empire State Building est aujourd’hui le gratte-ciel le plus représentatif de New York, et peut être aussi l’un des gratte-ciel les plus célèbres au monde. Toutefois, il ne constitue pas, si l’on se réfère aux nombreux sondages, l'édifice préféré des habitants de Big Apple, en apparaissant souvent classé derrière son grand rival dans les années 1930, le Chrysler Building de William Van Alen.

Depuis le 18 mai 1981, l’Empire State Building possède la distinction officielle de monument (landmark), distinction attribuée par la New York City Landmarks Preservation Commission (commission de préservation des monuments importants de la ville de New York). En 1986, l’Empire State Building a même reçu le titre de « Monument national historique » (National Historic Landmark) de la part du Département de l'Intérieur des États-Unis. Une plaque commémorative fut installée à cette occasion.

Le bâtiment est visité chaque année par environ 2,5 millions de personnes.

Des projecteurs illuminent le sommet de l’Empire State Building la nuit, avec des couleurs associées aux différents événements qui ont lieu dans la ville (événements sportifs, comme l’US Open par exemple) mais aussi en fonction des événements qui ont lieu à l’échelle des États-Unis, ou même du monde. L’idée est venue de l’un des investisseurs du bâtiment, Lawrence Wien qui, de retour de Paris, décida de faire de New York l'autre ville de lumière. C’est ainsi qu’en 1976, l’immeuble fut éclairé de rouge, blanc et bleu, à l’occasion du bicentenaire de l’indépendance américaine.

L’Empire State Building, du fait de sa situation centrale à Manhattan, et de sa hauteur, offre un panorama exceptionnel, sur New York et ses environs, mais aussi sur l’océan Atlantique, et des régions beaucoup plus éloignées, essentiellement dans le New Jersey.

L’Empire State Building a servi pour la première fois de relais pour la Radio Corporation of America (ou RCA) le 22 décembre 1931.

À partir de 1965, une nouvelle antenne fut ajoutée autour de l’observatoire du 102e étage, afin de répondre à une demande de diffusion sans cesse croissante. Mais dès 1973, date d’achèvement des tours du World Trade Center, culminant respectivement à 413 et 417 mètres, la plupart des stations de télévision quittèrent le sommet de l’Empire State Building. Cela permit de rénover l’antenne, et les équipements de transmission. Mais la destruction des tours jumelles marqua le retour massif des stations de télévision.

Pinterest 7 Merveilles

L'Empire State Building et le Cinéma

Le gratte-ciel apparaît pour la première fois au cinéma dans le film King Kong en 1933. C’est incontestablement l’apparition la plus célèbre de l’Empire State Building sur le grand écran.

En 1983, pour le 50e anniversaire du film, un King Kong gonflable fut placé sur l’immeuble.

Cependant d’autres séries et d’autres films se sont servis de l’Empire State Building comme décor, tels que : Empire, d’Andy Warhol, Elle et lui et Nuits blanches à Seattle, Independence Day, Gossip Girl


Booking.com



N’hésitez pas à donner votre avis sur l'Empire State Building sur la page Facebook