Version Française Sept Merveilles du Monde.com
English Verion

 


La Muraille de Chine

La Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine est un ensemble de fortifications militaires chinoises construites en plusieurs fois et plusieurs endroits entre le IIIe siècle avant J.-C. et le XVIIe siècle.
Son but était alors de marquer et défendre la frontière nord de la Chine. C’est aujourd’hui la structure architecturale la plus importante jamais construite par l’homme à la fois en longueur, en surface et en masse.

Ville Proche de la Muraille de Chine

Drapeau de la Chine

Histoire

Connu par les Chinois sous le nom de « Longue Muraille des Dix Mille Li », ce formidable ouvrage défensif construit pour préserver le Céleste Empire de l'invasion des barbares est connu en Europe sous le nom de Grande Muraille de Chine.

La plus grande partie de ces extraordinaires fortifications remonte à la période Chunqiu (722-481 av. J.-C.) et à celle des Royaumes combattants (453-221 av. J.-C.).

Sa construction véritable a été entamée sous la dynastie Qin, de l'an 221 à 206 av. J.-C., lors de l'unification de la Chine par le Premier Empereur Qin Shi Huangdi, puis évolua à plusieurs reprises en fonction des besoins.
 
Après la chute de la dynastie des Han (220 apr. J.-C.), la Grande Muraille entra dans sa phase médiévale.

Sa construction et son entretien furent interrompus, d'autant que la Chine jouissait alors d'une telle puissance militaire que le pays n'éprouvait plus nul besoin d'une politique défensive.

Les empereurs Ming (1368-1644), après une longue période de conflits qui s'acheva par l'expulsion des Mongols, reprirent la tradition remontant à Qin Shi Huangdi. Au cours de la dynastie des Ming, 5 650 km de murs furent construits.

C'est sous la dynastie Qing, (au XVIIIe siècle), que la Grande Muraille de Chine prit sa forme actuelle pour empêcher les armées turques et mongoles d'envahir la Chine. 

 

Architecture

Construite en terre, en pierre ou en brique, elle parcourt environ 6 700 kilomètres de la frontière de Corée jusqu'au désert de Gobi. Sa largeur varie entre 5 et 7 mètres en moyenne et sa hauteur entre 5 et 17 mètres.

Elle est ponctuée de tours de guet et de bastions sur toute sa longueur.

Des passes étaient en général implantés à proximité des grandes villes pour permettre le passage des populations grâce à des doubles portes taillées dans d'énormes poutres de bois. La surveillance de ces passes était assurée par des tours à trois ou quatre étages.

De nos jours, si la Grande Muraille de Chine est impressionnante sur les milliers de kilomètres proches de la capitale, elle se réduit au-delà de cette distance jusqu'à apparaître en certains endroits comme une imposante levée de terre. 

Deux monuments symboliques se dressent encore fièrement à chaque extrémité du mur - la Première Porte sous le Ciel à Shanhaiguan, à l'extrémité orientale de la muraille, et la Dernière Porte sous le Ciel à Jiayuguan qui, englobée dans une forteresse entièrement restaurée après 1949, marque son extrémité nord-ouest.

 
Facebook avec Sept Merveilles du Monde Twitter sur Sept Merveilles du Monde Sept Merveilles du Monde sur la Chaine Youtube Google+ sur Sept Merveilles du Monde  Pinterst Sept Merveilles du Monde

Visibilité de l'espace

Contrairement à une idée reçue, cette construction n'est pas visible à l'œil nu de la Lune puisqu’elle n'est pas plus large qu'une autoroute (et aucune autoroute n'est visible de la station spatiale internationale).

Cependant le débat est de savoir si la muraille est visible depuis une orbite basse. L'astronaute américain Eugene Cernan affirme qu'on peut l'apercevoir à une distance de 160 à 320 km d'altitude.

D'après l’astronaute Leroy Chiao à l’issue de son séjour de six mois dans la station spatiale internationale, elle est bien visible depuis l'espace, par beau temps et à l'œil nu.

L'information, avec cliché à l’appui, a fait la une du quotidien China Daily, contredisant le taïkonaute Yang Liwei qui avait assuré, lors de son séjour spatial en 2003, n'avoir vu aucune trace de la muraille.

Son ombre serait observable par un œil humain avec un soleil suffisamment bas sur l'horizon sur cette partie de la Terre.

Divers

On prête à la Grande Muraille la réputation d'être le plus grand cimetière du monde.

Environ 10 millions d'ouvriers sont morts pendant les travaux. Ils n'ont pas été enterrés dans la muraille elle-même mais dans ses environs immédiats.

Pendant la Révolution culturelle, les rebelles et les gardes rouges s'en prenaient aux monuments et aux lieux de culte : plusieurs briques de la Grande Muraille de Chine furent enlevées pour construire des porcheries.


Booking.com


N’hésitez pas à donner votre avis sur La Grande Muraille de Chine sur la page Facebook

La Grande Muraille de Chine sur la page Facebook

La Grande Muraille de Chine La Grande Muraille de Chine La Grande Muraille de Chine La Grande Muraille de Chine